Tarif de freelance : le TJM pour des prestations à des coûts justes

Pour un travailleur indépendant, également connu sous le terme de freelance, il est essentiel d’estimer un tarif de prestation fixe. La facturation constitue néanmoins une étape délicate de leur travail, car un montant excessif risquerait de décourager des clients potentiels, tandis qu’un tarif trop bas ne permettrait pas de maintenir une activité à long terme. Pour remédier à cela, il est donc recommandé de déterminer le TJM, acronyme de Taux Journalier Moyen. Ce terme désigne le montant facturé par le freelance à ses clients pour la prestation d’un service sur une journée. En calculant ce taux, on obtient une estimation plus précise des coûts de prestation.

TJM : Importance dans le monde professionnel

Le TJM ne sert pas seulement à facturer les services d’un freelance, mais il permet aussi de prendre en considération les compétences, l’expérience et le temps nécessaire pour réaliser une prestation. Comme cela sera démontré ici, il s’agit d’un élément fondamental pour le travail d’un freelance, car il permet d’évaluer avec précision la valeur d’un travail. Qui plus est, une estimation précise des revenus journaliers facilite la prévision du montant mensuel à encaisser.

A découvrir également : Pourquoi lancer des démarches administratives en ligne ?

Le TJM est parfaitement adapté à tous les types d’activités. Les freelances, quelle que soit leur spécialité, peuvent utiliser le TJM pour évaluer leurs services.

Facteurs qui influent sur le TJM

Il ne se limite pas à prendre en compte uniquement les prestations effectuées, mais il intègre également d’autres éléments. Parmi ces facteurs, on retrouve l’expérience, les compétences, le secteur d’activité et la localisation géographique du freelance.

Lire également : Trousses publicitaires personnalisées : des éléments marketing avantageux

En effet, un travailleur indépendant expérimenté et compétent propose des tarifs quotidiens à la hauteur de ses compétences, contrairement à un débutant ou une personne moins expérimentée.

Dans les secteurs d’activités les plus courants, les tarifs quotidiens sont souvent moins élevés que dans les secteurs d’activités plus rares. Ceci s’explique par une concurrence plus intense entre les freelances.

Un freelance résidant dans une région à coût de la vie élevé facturera un tarif journalier plus élevé pour tenir compte de ses besoins personnels.

Comment calculer le TJM ?

Avant de procéder au calcul du TJM, il est nécessaire d’établir une liste des coûts mensuels, comprenant :

  • Les dépenses liées à votre activité professionnelle : Parmi les dépenses liées à l’activité, on retrouve les coûts des équipements et la location du bureau, tandis que les obligations légales englobent les impôts, l’assurance et les cotisations sociales.
  • Les dépenses de la vie quotidienne, telles que le loyer et les repas. 

Après cela, il convient de déterminer le nombre de jours de travail par mois, en prenant en compte les jours de vacances ou de repos. Le TJM se calcule ensuite en divisant les coûts mensuels par le nombre de jours de travail par mois, ce qui permet d’obtenir la valeur d’une journée de travail.

About the author